Cet article date de plus de deux ans.

Un ancien député PS dénonce les augmentations de salaire au sein de cabinets ministériels

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
6media  SALAIRES  V12
franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

René Dosière, ancien député PS, a passé au crible les salaires dans les cabinets ministériels et voilà ce qu'il a trouvé.

Spécialiste du contrôle de l'argent public et ancien député PS, René Dosière s'est intéressé aux salaires dans les cabinets ministériels. Il a ainsi remarqué que les salaires ont beaucoup augmenté dans certains cabinets entre 2017 et 2018. La palme revient au porte-parolat : les collaborateurs de Benjamin Griveaux gagnent "beaucoup plus" que ceux de Christophe Castaner, qui était porte-parole en 2017. "Ceux qui sont en poste aujourd'hui gagnent 27% de plus que ceux qui étaient en poste l'année dernière", assure René Dosière.

Les salaires avaient déjà augmenté entre 2016 et 2017

Marlène Schiappa, secrétaire d'État à l'Égalité entre les hommes et les femmes, est aussi pointée du doigt. Elle avait évoqué une hausse de 10 à 15% du salaire de certains collaborateurs il y a quelques mois. Si on fait le calcul, le salaire moyen dans son ministère est de 9 078 euros bruts, cela représente une augmentation de l'ordre de 1 000 euros par mois. "Je pense que c'est choquant, voire même scandaleux", dénonce René Dosière, qui rappelle que les salaires de certains cabinets ministériels avaient déjà augmenté de 20% entre 2016 et 2017, entre François Hollande et Emmanuel Macron.

"Le gouvernement d'Édouard Philippe, parmi tous les cabinets de la Ve République, c'est à la fois celui où il y a le moins d'effectifs, mais aussi celui où les rémunérations individuelles sont les plus élevées", conclut l'ancien député.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.