Téléphone au volant, permis de conduire suspendu au tournant

Le gouvernement a dévoilé ce mardi 9 janvier plusieurs mesures pour faire baisser le nombre sur les routes. Il renforcera notamment les sanctions contre l'utilisation du téléphone en conduisant.

France 3

Pianoter sur son téléphone en roulant, téléphoner au volant, cela peut avoir des conséquences dramatiques sur la route. Les pouvoirs publics ont décidé ce mardi d'être intransigeants. Désormais, le cumul de l'usage du téléphone avec une autre infraction entraînera la suspension du permis de conduire de trois jours à six mois. Le portable au volant, c'est dangereux. Téléphoner multiplie le risque d'accident de la route par trois, lire ou écrire par 23.

"Dangereux" pour les piétons

Alors, le durcissement des sanctions est plutôt bien accueilli. "Il faut être un peu sévère", affirme un homme. "Parfois je vois les automobilistes écrire des textos et c'est dangereux pour nous", confie une piétonne. "Je soutiens cette mesure parce qu'elle est raisonnable", assure un homme au volant. Quoi qu'on en pense, le 1er janvier 2019, il n'y aura plus d'alternatives : il faudra ranger son téléphone quand on est au volant.

Le JT
Les autres sujets du JT
(JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)