Taxe d'habitation : des services publics en grève

Ce mercredi 4 octobre dans l'Eure, les services publics sont en grève dans plusieurs dizaines de communes. Les élus protestent contre la suppression de la taxe d'habitation et la baisse des dotations de l'État.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Dans la mairie de Tournedos-Bois-Hubert (Eure), les bureaux sont vides, le personnel est en journée de formation obligatoire. Pas de service public à cause de la suppression de la taxe d'habitation. "La taxe d'habitation correspond à 20 % du budget de la commune", explique Roger Wallart, le maire DVD de la commune. Conséquence, le prix de certaines prestations va augmenter, comme "la crèche, la cantine ou la garderie".

"L'État m'a tué"

Dans l'Eure, la fronde s'étend à des dizaines de communes. Évreux (Eure), 50 000 habitants, s'apparente à une ville morte côté services publics. Même les poubelles ne sont pas ramassées. "L'État m'a tué", ironise le maire LR Guy Lefrand, qui se montre sceptique face à la promesse du gouvernement de compenser à l'euro près la suppression de la taxe d'habitation. "Personne n'y croit une seconde, à part peut-être des députés encore naïfs et innocents. Quand l'État nous vide les poches, ce n'est pas pour nous le rendre ailleurs." Ce mercredi 4 octobre après-midi, plusieurs élus manifesteront sur les marches de l'hôtel de ville d'Évreux. Ils exigent un moratoire sur la suppression de la taxe d'habitation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des services publics d\'Évreux sont fermés mercredi en raison d\'un mouvement de protestation des élus contre la suppression progressive de la taxe d\'habitation (illustration).
Des services publics d'Évreux sont fermés mercredi en raison d'un mouvement de protestation des élus contre la suppression progressive de la taxe d'habitation (illustration). (FRUMM JOHN / HEMIS.FR / AFP)