Sondage : seul Alain Juppé est "un atout potentiel" pour le gouvernement, selon une courte majorité de Français

Le maire de Bordeaux Alain Juppé est vu par 53% des Français comme un "atout" pour le gouvernement d'Edouard Philippe, parmi des personnalités de droite et de gauche testées dans l'hypothèse d'un remaniement, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et "Le Figaro", publié jeudi soir.

Alain Juppé, le 19 septembre 2017, à Bordeaux (Gironde).
Alain Juppé, le 19 septembre 2017, à Bordeaux (Gironde). (GEORGES GOBET / AFP)

Seul Alain Juppé est jugé par 53% des Français comme un "atout" dans un gouvernement remanié, parmi une liste de personnalités de droite et de gauche qui pourraient devenir ministre, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting* pour franceinfo et Le Figaro, publié jeudi 16 novembre. Cependant, la plupart des sondés estiment qu'il faut laisser un peu de temps au gouvernement en faisant un "mini-remaniement" plutôt qu'un "large remaniement".

Parmi les neuf personnalités politiques de gauche et de droite "testés" auprès des Français interrogés, seul le maire de Bordeaux est vu comme un "atout" par une courte majorité de Français, dans l'hypothèse d'un remaniement du gouvernement. Alain Juppé demeure relativement consensuel aux yeux des sondés : 73% des sympathisants de droite le considèrent comme un atout, 70% des sympathisants de LREM et 50% des sympathisants de gauche.

Les personnalités jugées handicapantes

Le résultat est cruel pour les autres personnalités jugées "majoritairement comme des handicaps". C'est le cas pour 87% des personnes interrogées sur Myriam El Khomri, l'ex-ministre du Travail.

Parmi les autres personnalités politiques de gauche, l'ancien Premier ministre Manuel Valls (77%), l'ex-ministre de l'Environnement, Ségolène Royal (75%) et l'ancien maire de Paris, Bertrand Delanoë (69%) sont également considérés comme des handicaps. A droite, Christian Estrosi (75%) et Valérie Pécresse (72%), sont clairement rejetés par les sondés.

Xavier Bertrand et Jean-Louis Borloo plébiscités

En revanche, deux hommes se démarquent un peu. Il s'agit de Xavier Bertrand (atout à 38%) et surtout Jean-Louis Borloo (atout à 45%). Ils seraient vus comme des personnalités "plus populaires". Ils sont très appréciés par les sympathisants d'En marche et de droite. Jean-Louis Borloo est également bien vu à gauche.

Les Français interrogés se montrent très critiques à l'égard de l'action du gouvernement, mais ils estiment qu'il est en poste depuis six mois seulement. Cela est "trop court pour tout changer". La majorité souhaite un "mini-remaniement" (56%) plutôt qu'un large remaniement", même si quatre Français sur 10 voudraient tout de même un grand changement dont 22% des sympathisants LREM.

*Cette enquête a été réalisée auprès d'un échantillon de 983 Français de plus de 18 ans, interrogés par Internet les 15 et 16 novembre. Parmi eux, 222 sont sympathisants de gauche, 129 sympathisants En Marche, 126 sympathisants de droite hors FN et 152 du FN.