Pouvoir d'achat : à qui va profiter la baisse d'impôt sur le revenu ?

Le Premier ministre, Édouard Philippe, a estimé mercredi 12 juin à 27 milliards d'euros la baisse d'impôt d'ici la fin du quinquennat. Sur le plateau du 20 Heures, le journaliste de France 2 Jean-Paul Chapel décrypte les baisses d'impôts.

FRANCE 2

La baisse d'impôt sur le revenu annoncée par le gouvernement concerne les deux premières tranches. "Actuellement, moins d'un foyer sur deux paie l'impôt sur le revenu, 43% précisément", explique le journaliste de France 2 Jean-Paul Chapel, présent sur le plateau du 20 Heures. Par exemple, un célibataire sans enfant qui gagne 1 500 € net par mois paie un impôt sur le revenu de 266 €. L'an prochain, avec la réforme, l'impôt va diminuer et le contribuable gagnera 39 €.

Les contribuables aisés pas concernés

"Autre exemple : un couple avec deux enfants au revenu mensuel de 4 600 € par mois. Avant la réforme, ils paieront 2 770 € d'impôt. Après la réforme, la baisse d'impôt représente un gain de 885 €", précise Jean-Paul Chapel. Pour une petite minorité de contribuables, il n'y aura pas de baisse d'impôt. "Un célibataire qui gagne 6 700 € par mois va payer un impôt de 15 900 € par an. Après la réforme, cet impôt restera inchangé", conclut le journaliste de France 2.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le mot \"IMPOTS\" sur des billets de banque.
Le mot "IMPOTS" sur des billets de banque. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)