Notre-Dame-des-Landes : décision imminente du gouvernement

La décision sur l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes doit être prise à l'issue du conseil des ministres ce mercredi 17 janvier. Sept escadrons de gendarmerie font route vers la Loire-Atlantique afin d'assurer le maintien de l'ordre.

France 2

La décision sur le projet de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes sera connue ce mercredi. C'est ce qu'affirme le journal Ouest France ce matin à la une de son site web. Le Premier ministre Édouard Philippe devrait se prononcer sur un nouvel aéroport ou l'extension de l'actuel à l'issue du conseil des ministres en fin de matinée.

3 000 gendarmes mobilisés

Alors que cette décision se fait attendre, les préparatifs de l'évacuation de la zone à défendre (ZAD) se précisent. Plusieurs centaines de gendarmes et de CRS seraient déjà positionnés autour de Nantes et de Rennes pour éviter tout débordement. Des hôtels auraient même été réservés pour héberger les forces de l'ordre jusqu'au 15 février prochain. Au total, près de 3 000 gendarmes devraient être déployés pour évacuer la totalité des occupants illégaux de cette zone de non-droit, la plus vaste de France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un panneau dans la \"ZAD\" (\"zone à défendre\" ou \"zone d\'aménagement différé\") de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) exprime l\'opposition au projet d\'aéroport, le 16 janvier 2018.
Un panneau dans la "ZAD" ("zone à défendre" ou "zone d'aménagement différé") de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) exprime l'opposition au projet d'aéroport, le 16 janvier 2018. (LOIC VENANCE / AFP)