ISF : un impôt d'abord symbolique

À l'occasion de la nouvelle réforme de l'impôt sur la fortune, François Lenglet revient sur l'ISF et sur ce qu'il représente.

FRANCE 2

Alors que l'ISF fait débat pour son allègement, François Lenglet explique que "l'impôt sur la fortune, au plan symbolique, c'est l'impôt idéal pour les Français. Parce qu'il permet à la fois de tendre vers l'égalité absolue et de satisfaire notre méfiance vis-à-vis de la réussite et de l'argent. Au fond, l'ISF, c'est le fruit de notre passion égalitariste. Voilà pourquoi tous les gouvernements qui ont voulu le supprimer - Jacques Chirac en 1986 -, ou l'amender - Nicolas Sarkozy en 2007 et en 2011 -, en ont payé le prix politique élevé."

Un objectif enseveli sous la polémique

Alors, Emmanuel Macron s'y est-il bien pris pour réduire l'impact de l'ISF ? "Le problème, c'est que l'objectif économique de sa réforme est aujourd'hui enseveli sous la polémique, c'est la relance de l'investissement privé. Ça tient à la succession de réformes qu'il a entreprises", estime le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Formulaire de déclaration de l\'impôt sur la fortune.
Formulaire de déclaration de l'impôt sur la fortune. (DAMIEN MEYER / AFP)