Cet article date de plus de trois ans.

ISF : un impôt d'abord symbolique

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
ISF : un impôt d'abord symbolique
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

À l'occasion de la nouvelle réforme de l'impôt sur la fortune, François Lenglet revient sur l'ISF et sur ce qu'il représente.

Alors que l'ISF fait débat pour son allègement, François Lenglet explique que "l'impôt sur la fortune, au plan symbolique, c'est l'impôt idéal pour les Français. Parce qu'il permet à la fois de tendre vers l'égalité absolue et de satisfaire notre méfiance vis-à-vis de la réussite et de l'argent. Au fond, l'ISF, c'est le fruit de notre passion égalitariste. Voilà pourquoi tous les gouvernements qui ont voulu le supprimer - Jacques Chirac en 1986 -, ou l'amender - Nicolas Sarkozy en 2007 et en 2011 -, en ont payé le prix politique élevé."

Un objectif enseveli sous la polémique

Alors, Emmanuel Macron s'y est-il bien pris pour réduire l'impact de l'ISF ? "Le problème, c'est que l'objectif économique de sa réforme est aujourd'hui enseveli sous la polémique, c'est la relance de l'investissement privé. Ça tient à la succession de réformes qu'il a entreprises", estime le journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.