Immigration : des quotas pour certains métiers en manque de main d'oeuvre

Fixer chaque année des objectifs chiffrés d'immigration professionnelle, c'est la politique qui sera mise en place l'an prochain par le gouvernement.

France 3

Depuis deux mois, le gérant de ce garage cherche désespérément un peintre-carrossier, sans succès. En attendant, il a repris ses pinceaux et a remis sa blouse. "On a posé des annonces, on a contacté des gens, mais il n'y a personne", regrette-t-il. Pour pallier ce manque de main d'oeuvre, le gouvernement propose une immigration plus simple et ciblée par profession avec des objectifs chiffrés.

33 502 titres de séjour professionnels délivrés en 2018

Comment fonctionneront les quotas ? Les visas seront donnés pour un métier et une durée déterminée. Une trentaine de métiers en tension donnent droit à des titres de séjour pour venir travailler. Désormais, cette liste sera réactualisée tous les ans par le Parlement pour répondre au mieux aux besoins des entreprises. La réforme agace la CFDT. "Le débat sur l'immigration, je le trouve choquant. Je trouve que remettre le couvert sur ce sujet-là de la part du gouvernement n'était pas nécessaire", déplore Laurent Berger, le secrétaire général du syndicat. En 2018, plus de 33 000 titres de séjour professionnels ont été délivrés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre Edouard Philippe lors d\'une session de questions au gouvernement à l\'Assemblée nationale (Paris), le 29 octobre 2019. 
Le Premier ministre Edouard Philippe lors d'une session de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale (Paris), le 29 octobre 2019.  (FRANCOIS GUILLOT / AFP)