Cet article date de plus de deux ans.

Française des jeux : l'État motive les particuliers à investir

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Française des Jeux : l'Etat motive les particuliers à investir
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

La fourchette de l'action de la Française des jeux a été fixée mercredi 6 novembre. Les souscriptions commencent jeudi. L'État espère en tirer plus d'un milliard d'euros.

Bruno Le Maire a annoncé mercredi 6 novembre que le prix de l'action FDJ se situera entre 16,50 euros et 19,90 euros. La Française des jeux sera privatisée à partir de jeudi. Jusqu'au 20 novembre, les acheteurs pourront passer commande auprès de leur banque ou de leur courtier. Les petits porteurs pourront bénéficier d'un rabais de 2% ou une action offerte pour dix actions acquises.

Une réussite en Grèce

Les avis des experts divergent. "C'est un modèle résistant aux cycles économiques", estime Aldo Sicurani, de la fédération des investisseurs individuels. "On parle de placements en actions. Par nature, ce sont des placements en Bourse, qui sont risqués", prévient Maxime Chipoy, directeur général de MoneyVox. L'opération devrait rapporter un milliard d'euros dans les caisses de l'État. Plusieurs sociétés de jeux ont déjà été privatisées en Europe. En Grèce, les titres ont pris 42% en 18 ans malgré la très grave crise économique qui a secoué le pays.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.