Réforme des retraites : le gouvernement peut-il aller au bout ?

Après la démission de Jean-Paul Delevoye, le haut-commissaire à la réforme des retraites, et la 13e journée de grève consécutive mardi 17 décembre, l'exécutif peut-il tenir ? Les réponses du journaliste Jeff Wittenberg, en duplex depuis le palais de l'Élysée.

France 2

L'exécutif peut-il tenir son cap sur la réforme des retraites après la démission de son haut-commissaire chargé du dossier, Jean-Paul Delevoye, et la grève qui dure depuis le 5 décembre ? "Il en a bien l'intention. Pas question, à ce stade, d'imaginer un retrait de la réforme des retraites, comme le demandent par exemple la CGT et Force ouvrière (FO) dans les manifestations. En revanche, discuter, ça oui. Édouard Philippe va recevoir une nouvelle fois l'ensemble des organisations syndicales et patronales, d'abord une par une, mercredi, à Matignon, et puis l'ensemble des syndicats jeudi ", indique le journaliste Jeff Wittenberg, en duplex depuis le palais de l'Élysée, mardi 17 décembre.

L'exécutif se dit toujours déterminé

"L'idée est de trouver un terrain d'entente avec les syndicats dits réformistes, l'Unsa et la CFDT, notamment sur cette question du fameux âge pivot, fixé à 64 ans. En attendant, le gouvernement s'attend à une très grosse mobilisation mardi. Celle-ci sera prise en compte, mais ne changera rien à la détermination du gouvernement. C'est en tout cas ce qu'on nous dit", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron et Edouard Philippe lors d\'une réunion avec les syndicats à l\'Elysée, le 10 décembre 2018. 
Emmanuel Macron et Edouard Philippe lors d'une réunion avec les syndicats à l'Elysée, le 10 décembre 2018.  (YOAN VALAT / POOL / AFP)