"Aucun membre du gouvernement ne pilote" la Convention citoyenne, déclare Emmanuelle Wargon

La secrétaire d'Etat à la Transition écologique est revenu sur le lancement de la Convention citoyenne. 

FRANCEINFO

"Ni moi, ni aucun membre du gouvernement ne pilotons" la Convention citoyenne pour le climat, a déclaré sur franceinfo samedi 5 octobre Emmanuelle Wargon, secrétaire d'Etat à la Transition écologique.

150 citoyens tirés au sort 

Cette convention à laquelle participe 150 citoyens tirés au sort a pour mission de proposer des mesures de lutte contre le réchauffement climatique. "Le gouvernement permet à cette Convention de se tenir, mais ensuite cette convention se tient en dehors du gouvernement, poursuit Emmanuelle Wargon. Elle a été confiée au Conseil économique, social et environnemental, il y a deux co-présidents qui ne sont pas membres du gouvernement et il y a des garants". La secrétaire d'Etat estime que cet outil permettra de prendre des décisions "pas faciles à prendre". "

On a besoin de s'appuyer à la fois sur le Parlement, sur la démocratie représentative classique, mais aussi sur une autre forme de démocratie. On a besoin que des citoyens nous aident à savoir comment on va plus vite et plus loin.

Emmanuelle Wargon

à franceinfo

La question du financement des mesures sera également débattue, indique Emmanuelle Wargon. "Si on veut plus d'argent pour aller plus vite, est-ce qu'on est prêt à accepter une évolution de la fiscalité ? C'est important d'entrer dans le dur de la discussion sur les deux aspects à la fois." 

La secrétaire d'État à la Transition écologique prend notamment l'exemple de la taxe carbone : "Le débat n'était pas prêt en France, alors que beaucoup d'experts pensent que la taxe carbone est indispensable pour avancer dans la transition écologique. On ne fera pas l'économie de ce débat avec la Convention citoyenne pour savoir si la taxe carbone a du sens et comment."

Emmanuelle Wargon était l\'invitée de franceinfo samedi 5 octobre. 
Emmanuelle Wargon était l'invitée de franceinfo samedi 5 octobre.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)