Bayonne : le message de fermeté de Gérald Darmanin

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin s'est rendu cet après-midi à Bayonne, où le conducteur de bus agressé ce week-end est décédé ce vendredi 10 juillet.

France 3

Au dépôt de bus, on l'appelait "le tigre" pour sa forte personnalité. Philippe Monguillot est décédé ce vendredi 10 juillet. Son épouse et ses trois filles ont du mal à réaliser. "J'ai du mal à parler au passé, je n'arrive pas à me dire qu'il est plus là", souffle-t-elle. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a rendu visite à la famille de la victime. Il a ensuite écouté les doléances des chauffeurs de bus de Bayonne. "Il va faire son possible, mais bon moi je n'y crois pas trop. Il faut déjà avoir les moyens", explique un conducteur interrogé.

"Une violence gratuite, inacceptable"

"Jamais le président de la République et le Premier ministre ne vont laisser se banaliser une violence gratuite, inacceptable. C'est en réaffirmant l'autorité qu'on arrivera de nouveau à réaffirmer la République", a lancé Gérald Darmanin lors de son déplacement. Toujours sous le choc, les conducteurs doivent reprendre le travail lundi après une semaine d'arrêt.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le nouveau ministre de l\'Intérieur, Gérald Darmanin, lors d\'une réunion avec des représentants de la police et de la gendarmerie, le 8 juillet 2020 place Beauvau, à Paris. 
Le nouveau ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, lors d'une réunion avec des représentants de la police et de la gendarmerie, le 8 juillet 2020 place Beauvau, à Paris.  (THOMAS COEX / AFP)