Bayonne : la ville en état de choc

Le chauffeur de bus à Bayonne n'a pas survécu à sa violente agression. Philippe Monguillot est décédé vendredi 10 juillet en fin d'après-midi. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin est attendu à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) en début d'après-midi samedi 11 juillet. 

"Gérald Darmanin est attendu à partir de 14H, d'abord à la mairie pour une réunion avec les élus, avant de rencontrer les collègues de Philippe Monguillot. Le ministre de l'Intérieur a déjà rendu hommage sur Twitter au chauffeur de bus dont le décès est survenu hier vers 17h30. C'est la deuxième visite ministérielle cette semaine après la visite de Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux transports. Le drame a suscité une vive émotion à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques). L'objectif de la visite ministérielle est aussi de faire un point sur la sécurité en ville", indique le journaliste Ande Irosbehere en duplex de Bayonne.

Des mesures imminentes

"Sur ce point justement, des mesures ont été actées ce vendredi lors d'une réunion entre la direction et des salariés du réseau de transport Chronoplus. Il y aura notamment dès lundi la mise en place d'un vigile dans chaque tram-bus, jour et nuit. Concernant l'enquête, deux jeunes hommes de 22 et 23 ans ont été mis en examen. Le Parquet a annoncé prendre des réquisitions pour requalifier ces mises en examen en 'homicide volontaire sur un agent de réseau de transports publics'", conclut Ande Irosbehere.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les participants à la marche blanche en soutien au chauffeur de bus agressé à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), le mercredi 8 juillet 2020.
Les participants à la marche blanche en soutien au chauffeur de bus agressé à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), le mercredi 8 juillet 2020. (IROZ GAIZKA / AFP)