Voyage d'élus RN auprès de trumpistes : "Si cela a été payé avec des fonds européens, c'est que cela a été validé par le Parlement", se défend Jordan Bardella

Publié
Voyage d'élus RN auprès de trumpistes : "Si cela a été payé avec des fonds européens, c'est que cela a été validé par le Parlement", se défend Jordan Bardella
Article rédigé par
T. Sotto - France 2
France Télévisions
Jordan Bardella, député européen, conseiller régional d'Île-de-France et président du Rassemblement national, est l'invité des "4 Vérités" de France 2, mardi 29 novembre.

En septembre 2021, selon Le Monde, le Rassemblement national (RN) aurait envoyé deux élus à la rencontre d'élus radicaux républicains aux États-Unis lors d'un voyage organisé par des conseillers de Donald Trump, huit mois après l'assaut du Capitole. Le voyage aurait été payé par les fonds européens du RN. "Les députés européens en question [Jérôme Rivière et Nicolas Bay, ndlr] ne sont plus membres du RN. Si cela a été payé avec des fonds européens, c'est que cela a été validé par le Parlement européen. [...] Il est normal qu'un parti politique qui aspire à prendre la tête de l'État développe des relations internationales avec tous les pays du monde", réagit Jordan Bardella, député européen, conseiller régional d'Île-de-France et président du Rassemblement national, invité des "4 Vérités" de France 2, mardi 29 novembre.

"Il y a une déconnexion entre les LR et un ancien électorat de droite plutôt orphelin"

Le parti de droite LR doit élire un nouveau président. Éric Ciotti, qui est candidat, pourrait-il être un allié pour le RN ? "La question c'est : quelle sincérité d'Éric Ciotti ? Quand il a pu choisir en PACA entre Thierry Mariani, soutenu par le RN, et Renaud Muselier, qui était le candidat d'Emmanuel Macron, il a voté pour Monsieur Macron. Je crains qu'il n'y ait plus rien à attendre de ces cadres-là. [...] Il y a une déconnexion entre les LR et un ancien électorat de droite plutôt orphelin, à qui j'aimerais tendre la main", conclut Jordan Bardella.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.