VIDEO. Régionales dans les Hauts-de-France : "Ce sera ou Monsieur Bertrand ou le Rassemblement national", affirme Sébastien Chenu

Selon le porte-parole du Rassemblement national, les socialistes "ne sont pas en mesure de remporter l'élection".

FRANCEINFO / RADIOFRANCE

En vue des élections régionales de 2021, Sébastien Chenu, porte-parole du Rassemblement national, a estimé samedi 19 décembre sur franceinfo que seuls Xavier Bertrand et le candidat qui sera investi par le RN peuvent remporter le scrutin dans la région Hauts-de-France. "Ce sera ou Monsieur Bertrand ou le Rassemblement national" qui sera élu, a déclaré le député du Nord, qui a "fait acte de candidature" auprès de son parti politique.

Visiblement déjà en campagne, Sébastien Chenu a critiqué la candidature d'un responsable politique qui ambitionne la présidence du pays en se présentant aux régionales. "Je ne vais pas me servir de cette élection régionale comme tremplin pour la présidentielle", pointe-t-il.

Le problème, c'est que Xavier Bertrand dit 'Votez pour moi et si vous votez pour moi, je serai candidat aux présidentielles'. C'est une curieuse façon de concevoir l'intérêt de la région."

Sébastien Chenu, porte-parole du Rassemblement national

à franceinfo

Sébastien Chenu estime aussi que les socialistes ne sont pas en mesure de remporter l'élection et "essayent d'exister" avec des "propos de pré-campagne", alors que l'ancien ministre socialiste Patrick Kanner a déclaré qu'il n'y aurait cette fois pas de front républicain lorsque les candidats PS ne se maintiendraient pas au deuxième tour.

Appelé à réagir sur la manifestation de forces de l'ordre près du domicile de la maire de Rennes dans la nuit de jeudi à vendredi, Sébastien Chenu réfute l'idée d'une tentative d'intimidation. "Ce n'est pas Verdun non plus, elle s'en remettra", a-t-il lancé. Selon lui, les policiers sont "eux-mêmes victimes d'intimidation tout au long de l'année" et "détestent les éternelles pleureuses qui viennent verser des larmes de crocodile en leur disant 'On vous soutient' et lorsqu'ils sont en responsabilité, leur enlèvent des crédits et des postes". "Soutenir" les policiers "est notre devoir", a-t-il assené.

Sébastien Chenu, porte-parole du Rassemblement national, député du Nord sur franceinfo le 19 décembre 2020.
Sébastien Chenu, porte-parole du Rassemblement national, député du Nord sur franceinfo le 19 décembre 2020. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)