VIDEO. "Marine Le Pen est objectivement une agente de Trump et de Poutine" pour Daniel Cohn-Bendit

L'ancien député européen critique les liens entre Steve Bannon, l'ancienne éminence grise de Donald Trump et la présidente du Rassemblement national.

"Marine Le Pen dessert absolument la nécessité de souveraineté de l'Europe, de la France dans l'Europe. Et ça, il faut politiquement le dénoncer", affirme Daniel Cohn-Bendit sur franceinfo lundi 13 mai, alors que des parlementaires demandent une commission d'enquête sur les liens entre le Rassemblement national (RN) et Steve Bannon, l'ex-stratège de Donald Trump.

Marine Le Pen, "un danger pour l'avenir de la France et de l'Europe"

"S'il y a une commission d'enquête, il faut faire une commission d'enquête sur les liens Bannon-Trump et les liens avec Poutine", suggère Daniel Cohn-Bendit, qui accuse Marine Le Pen d'être "objectivement une agente de Trump et de Poutine".

Marine Le Pen est "anti-tout, elle ment, affirme l'ancien député européen. Quand une candidate à la présidence de la République peut comparer l'URSS à l'Union européenne, tous les morts des goulags, les millions d'assassinés en URSS se retournent dans leur tombe ! On laisse passer les pires bêtises, les pires infamies de Marine Le Pen sur le Tchernobyl identitaire ! Elle est vraiment un danger pour l'avenir de la France et de l'Europe".

"Ça fait plus d'un an que je dis que Bannon est à la manœuvre dans ces élections européennes" accuse Daniel Cohn-Bendit, au sujet de l'ancien stratège de Donald Trump. "D'ailleurs la preuve ! Où est Monsieur [Viktor] Orban [Premier ministre hongrois d'extrême-droite] aujourd'hui ? A la Maison Blanche ! Steve Bannon n'est plus à la Maison Blanche mais il était à la stratégie. Il est toujours un grand soutien de Trump qui l'a envoyé en Europe pour faire un travail de désintégration", soutient l'ancien eurodéputé Vert.

Daniel Cohn-Bendit, invité de franceinfo le 13 mai 2019.
Daniel Cohn-Bendit, invité de franceinfo le 13 mai 2019. (CAPTURE D'ÉCRAN)