Seine-et-Marne : l'ex-numéro 2 du FN se retrouve en prison

Il est accusé d'avoir voulu alimenter le sentiment d'insécurité en Seine-et-Marne en mettant le feu à plusieurs véhicules.

Voir la vidéo
France 3
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'ancien numéro deux du FN en Seine-et-Marne est dans le viseur de la justice. Alors qu'il faisait de la lutte contre l'insécurité son cheval de bataille, Adrien Desport est aujourd'hui suspecté d'avoir lui-même mis le feu à plusieurs véhicules du département avec cinq militants du FN. L'objectif ? Entretenir le sentiment d'insécurité.

La maire (PCF) de Mitry-Mory, commune touchée par ces incendies, a décidé de porter plainte. "Il a porté atteinte délibérément à notre commune et il a utilisé des moyens qui sont criminels, disons-le", explique Charlotte Blandiot-Faride.

"Il faudra que la justice soit absolument exemplaire"

Décrit comme un électron libre par sa fédération, il a depuis été suspendu par le Front national. C'est évidemment inadmissible. "Si les faits sont avérés et s'il est bien coupable, il faudra que la justice soit absolument exemplaire", témoigne Florian Philippot, vice-président du FN. Placé en détention provisoire, le jeune homme sera jugé avec ses cinq coprévenus le 15 juillet prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT