Cet article date de plus de trois ans.

Secours populaire : la mairie FN d'Hayange condamnée

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Secours populaire : la mairie FN d'Hayange condamnée
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Après un an de combat, la justice a finalement décidé de contraindre la ville d'Hayange (Moselle) a rétablir l'électricité et le gaz pour l'association du Secours populaire.

En 2016, la mairie FN de la ville d'Hayange en Moselle avait coupé le gaz et l'électricité à l'association caritative Le Secours populaire. Mercredi 20 décembre, la justice a condamné la ville. Les personnes démunies pourront ainsi être à nouveau accueillies. En septembre 2016, le maire FN Fabien Engelmann a accusé l'association d'occuper illégalement les locaux et d'être trop politisée et proche du parti communiste. Il décide alors de faire couper le gaz et l'électricité. Sans frigo, dans le noir, l'association s'est accrochée et a continué à distribuer des colis de denrées non périssables une fois par semaine.

La mairie fait appel

"Je pense à mes bénéficiaires et mes bénévoles et je suis émue parce que c'est pour eux que je me battais" a réagi Anne Duflot-Allievi, bénévole de l'association. Pour la mairie, cette décision de justice n'est pas acceptable. Mais s'il ne respecte pas la décision de la justice, le maire devra payer 500 euros d'astreinte par jour. Il a décidé de faire appel.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rassemblement national

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.