Cet article date de plus de deux ans.

Présidentielle : Jordan Bardella assurera l'intérim de Marine le Pen, Louis Aliot participera en "privilégiant la mairie de Perpignan"

"La politique, il y a des hauts et des bas. C'était un creux", a admis le vice-président du RN en commentant les résultats des élections régionales

Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Louis Aliot, maire Rassemblement national (RN) de Perpignan, invité de franceinfo le 26 décembre 2016. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)

Marine le Pen "a fait le choix de Jordan Bardella" pour la remplacer, en septembre, à la tête du parti pendant la campagne présidentielle, a pris acte Louis Aliot, vice-président du RN, maire de Perpignan, lundi 5 juillet sur franceinfo.

"C'est lui qui va prendre l'intérim. Ça ne me pose aucun souci puisque nous avons la même ligne politique", a-t-il continué. "Simplement je participerai à cette campagne présidentielle, en privilégiant la mairie de Perpignan comme je le fais depuis que je suis élu".

Les régionales, c'était "un creux"

Le discours du Rassemblement national "évolue", a reconnu Louis Aliot, en justifiant les changements, notamment sur l'euro. "Il y a sûrement quelques aménagements qui ont été faits dans le programme, quelques toilettages, mais ils tiennent compte du contexte qui évolue de manière permanente."

Après les élections régionales, "il y a eu des discussions entre militants et avec les cadres", a-t-il admis alors que le RN était réuni en congrès ce week-end à Perpignan. Le résultat n'est pas "plus exceptionnel ou moins exceptionnel qu'il ne l'a été à d'autres élections. La politique, il y a des hauts et des bas. C'était un creux. Ce qui est important c'est que l'on se prépare pour les élections d'après."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.