Présidentielle : Jordan Bardella assurera l'intérim de Marine le Pen, Louis Aliot participera en "privilégiant la mairie de Perpignan"

"La politique, il y a des hauts et des bas. C'était un creux", a admis le vice-président du RN en commentant les résultats des élections régionales

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Louis Aliot, maire Rassemblement national (RN) de Perpignan, était l'invité de franceinfo le 26 décembre 2016. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)

Marine le Pen "a fait le choix de Jordan Bardella" pour la remplacer, en septembre, à la tête du parti pendant la campagne présidentielle, a pris acte Louis Aliot, vice-président du RN, maire de Perpignan, lundi 5 juillet sur franceinfo.

"C'est lui qui va prendre l'intérim. Ça ne me pose aucun souci puisque nous avons la même ligne politique", a-t-il continué. "Simplement je participerai à cette campagne présidentielle, en privilégiant la mairie de Perpignan comme je le fais depuis que je suis élu".

Les régionales, c'était "un creux"

Le discours du Rassemblement national "évolue", a reconnu Louis Aliot, en justifiant les changements, notamment sur l'euro. "Il y a sûrement quelques aménagements qui ont été faits dans le programme, quelques toilettages, mais ils tiennent compte du contexte qui évolue de manière permanente."

Après les élections régionales, "il y a eu des discussions entre militants et avec les cadres", a-t-il admis alors que le RN était réuni en congrès ce week-end à Perpignan. Le résultat n'est pas "plus exceptionnel ou moins exceptionnel qu'il ne l'a été à d'autres élections. La politique, il y a des hauts et des bas. C'était un creux. Ce qui est important c'est que l'on se prépare pour les élections d'après."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rassemblement national - RN

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.