Présidentielle 2017 : dernière ligne droite difficile pour Marine Le Pen

La candidate du Front national tente de faire oublier les critiques après le débat de l'entre-deux-tours. Elle a prononcé un discours à Ennemain (Somme) le 4 mai et est repartie sur le terrain à Reims (Marne) le 5.

France 3
Image furtive de Marine Le Pen accompagnée de Nicolas Dupont-Aignan à l'intérieur de la cathédrale. Elle a choisi Reims (Marne) pour son dernier jour de campagne, mais dehors l'accueil est hostile. Plusieurs militants d'"En Marche !" et de La France insoumise se sont rassemblés. Le 4 mai au soir, à Ennemain dans la Somme, Marine Le Pen a prononcé son dernier discours de campagne. Ambiance champêtre dans ce petit village picard pour celle qui se dépeint comme la candidate du peuple : "Ma parole n'a été que l'écho de la violence sociale qui va exploser dans le pays", a-t-elle affirmé. "J'ai été la voix du peuple de France qui n'en peut plus, que les élites snobbent, méprisent, le traitent par l'arrogance et le dédain".

Chez les militants, toujours de l'espoir

Entre deux barquettes de frites et quelques bières, la fin de campagne se fait sentir. Les militants veulent encore croire à une victoire possible mais ils en doutent : "J'espère qu'elle va passer, ça va peut-être être dur parce que les gens ont peur, mais pourquoi avoir peur ? Il faut du changement", affirme l'une d'entre eux.  "Macron a quand même toute la gauche et toute la droite avec lui", reconnaît un autre. "Elle, elle est toute seule." Plus que quelques heures de campagne pour Marine Le Pen avant de boucler cette course effrénée. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Marine Le Pen lors de la visite d\'une ferme à Pordic (Côtes-d\'Armor), le 30 mars 2017.
Marine Le Pen lors de la visite d'une ferme à Pordic (Côtes-d'Armor), le 30 mars 2017. (LOIC VENANCE / AFP)