Pourquoi vous entendrez peu Marine Le Pen à l’assemblée ?

Alors que les députés ont fait leur rentrée parlementaire, le Front National n’a obtenu que huit sièges à l’Assemblée Nationale. Les députés n’auront donc pas les avantages des autres groupes parlementaires.

Huit. C’est le nombre de sièges que le Front National vient  d’obtenir d’acquérir à l’Assemblée Nationale. Ce chiffre, va avoir des conséquences dans l’hémicycle. Tout d’abord, le parti n’a pas obtenu assez de sièges pour former un groupe parlementaire, le minimum étant 15 députés.

Un temps de parole limité

Sans groupe, les députés du Front National auront peu de temps de parole dans l’hémicycle. Pour les questions au gouvernement, ils ne pourront poser qu’une question toutes les huits séances. En 5 ans, Gilbert Collard a pris la parole seulement sept fois. "J’ai peu de temps, et j’ai le temps une fois tous les 6 mois", avait-il alors déclaré en 2016.

De même, Marion-Maréchal Le Pen n’a eu la parole que six fois lors de son dernier mandat. Sans groupe, les députés FN seront privés de nombreux avantages. Ils ne pourront pas réclamer de suspension de séance. Ils ne pourront pas non plus demander la création d’un commission d’enquête.

Ce qui a d’ailleurs amené Marine Le Pen a lancé face à Jean-Jacques Bourdin le 28 juin : "pourquoi ne pas abaisser le nombre, de parlementaires nécessaires pour faire un groupe à dix plutôt qu’à quinze ?".

Alors que les députés ont fait leur rentrée parlementaire, le Front National n’a obtenu que huit sièges à l’Assemblée Nationale. Les députés n’auront donc pas les avantages des autres groupes parlementaires.
Alors que les députés ont fait leur rentrée parlementaire, le Front National n’a obtenu que huit sièges à l’Assemblée Nationale. Les députés n’auront donc pas les avantages des autres groupes parlementaires. (Brut)