Législatives : Marine Le Pen candidate à Hénin-Beaumont

12 jours après sa défaite à l'élection présidentielle, Marine Le Pen se lance dans la bataille des législatives. Jeudi 18 mai, elle a reconnu des ratés lors du grand débat télévisé de l'entre-deux-tours face à Emmanuel Macron.

On ne l'avait plus entendue depuis le deuxième tour. Très critiquée, y compris en interne, sur sa campagne présidentielle, Marine Le Pen amorce un mea culpa. "J'ai bien conscience que le sujet de l'euro a inquiété considérablement les Français et même de manière irrationnelle. Mais c'est un fait et nous allons devoir en tenir compte. Et incontestablement il y a eu ce débat, qui a été raté", déclare Marine Le Pen. Objectif désormais, prendre la tête de l'opposition à l'Assemblée.

"J'ai une relation affective avec les habitants du bassin minier"

La présidente du Front national sera à nouveau candidate aux législatives à Hénin-Beaumont dans le Pas-de-Calais. "J'ai une relation affective très forte avec les habitants du bassin minier. Je ne me voyais pas ne pas venir pour tenter de les défendre à la tête du plus grand nombre de députés possibles au sein de l'Assemblée nationale", précise-t-elle. Battue d'une centaine de voix dans sa circonscription en 2012, Marine Le Pen y avait recueilli près de 58% des voix au deuxième tour de la présidentielle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Marine Le Pen, lors d\'un meeting à Ennemain (Somme), le 4 mai 2017. 
Marine Le Pen, lors d'un meeting à Ennemain (Somme), le 4 mai 2017.  (PHILIPPE HUGUEN / AFP)