Front national : un "emprunt patriotique" pour se financer

Le Front national a lancé sur internet une grande campagne de don auprès de ses adhérents.

FRANCE 2

Jugé indésirable par sa banque historique et confronté au refus de ses demandes de prêts, le Front national a besoin d'argent. Sur internet, Marine Le Pen demande à ses partisans de contribuer à un emprunt. Le parti promet des avantages aux futurs prêteurs. La donation minimum est fixée à 1 500 euros. Au-delà de 15 000 euros, ils pourront assister à un événement de prestige avec la présidente du parti. Pour 75 000 euros, ils pourront rencontrer personnellement Marine Le Pen à l'occasion d'un dîner privé.

Financement pour les élections européennes

Le FN garantit un rendement de 3%, un taux élevé pour séduire les prêteurs, car le parti est en difficulté. Le parti assure que ces prêts bénéficieront à ses candidats aux Européennes de 2019. Si le score à l'élection est supérieur à 3% l'État remboursera les frais de campagne et le Front national remboursera à son tour les emprunts aux prêteurs. Marine Le Pen avait déjà lancé cet emprunt aux législatives, le parti espère cette fois récolter plusieurs centaines de milliers d'euros. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Marine Le Pen, le 8 décembre 2017 à Nanterre (Hauts-de-Seine).
Marine Le Pen, le 8 décembre 2017 à Nanterre (Hauts-de-Seine). (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)