Front national : les militants approuvent le principe d'un changement de nom du parti

Le nouveau nom, qui sera dévoilé dimanche, sera ensuite soumis au vote des adhérents.

Marine Le Pen s\'exprime lors de la rentrée du FN, le 9 septembre 2017, à Brachay (Haute-Marne).
Marine Le Pen s'exprime lors de la rentrée du FN, le 9 septembre 2017, à Brachay (Haute-Marne). (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)

C'est un projet qui divise. Le principe d'un changement de nom du Front national a été validé par une "courte majorité" de militants, a annoncé, jeudi 8 mars, la présidente du parti, Marine Le Pen"C'est rassurant", a-t-elle estimé, soulignant que "la question posée" dans le questionnaire soumis aux adhérents "était assez anxiogène" car "elle ne faisait pas de proposition".

Marine Le Pen proposera elle-même un nouveau nom, dimanche, lors de son discours de clôture au congrès du FN à Lille, où elle est assurée d'être réélue. La nouvelle appellation fera ensuite l'objet d'un vote des militants par courrier, dont le résultat sera connu après au moins six semaines. Si, in fine, les militants refusent la nouvelle appellation, "ce sera non", a prévenu la dirigeante frontiste.

Refusant de dévoiler le nouveau nom, Marine Le Pen a déclaré qu'elle trouvait "ringard" le nom "Les Patriotes", déjà pris par son ancien conseiller Florian Philippot. "J'ai toujours préféré le mot nation au mot patrie", a-t-elle expliqué, ajoutant que le mot "front" a une connotation "militaire". Sur France 3, dimanche, elle avait écarté la possibilité que ce soit "Les Nationaux", comme le suggérait le député du Gard Gilbert Collard.