Cet article date de plus de trois ans.

Front national : la leçon américaine

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Front national : la leçon américaine
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le congrès du Front national s'est ouvert aujourd'hui à Lille. Hélène Hug est sur place et débriefe cette première journée.

Le congrès du Front national s'est ouvert ce samedi 10 mars dans le Nord, à Lille, avec un invité spécial : Steve Bannon, l'ex-conseiller de Donald Trump. "C'est la vedette américaine de ce congrès dans tous les sens du terme mêmes si certains ont un peu tiqué sur la venue de l'ancien conseiller de Donald Trump, conseiller déchu et ultraconservateur et pour tout dire, à la réputation sulfureuse", souligne la journaliste Hélène Hug. La plupart étaient cependant ravis, car Steve Bannon, c'est aussi "l’artisan de la victoire de Donald Trump et un beau symbole pour le Front national", ajoute-t-elle.

La conquête du pouvoir, inéluctable ?

Par sa seule présence, Steve Bannon "a même réussi à faire oublier l'absence de Marion Maréchal-Le Pen et puis, il a su trouver les mots pour redonner espoir à un Front national en doute depuis la dernière élection présidentielle", poursuit-elle. L'Américain a finalement assuré que la conquête du pouvoir était inéluctable. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.