Crise au FN : Marine Le Pen appelle à "l'unité"

Marine Le Pen a annoncé jeudi 9 avril l'ouverture d'une procédure disciplinaire contre le cofondateur du mouvement. Jean-Marie Le Pen accuse quant à lui sa fille de "dynamiter" le parti.

FRANCE 2

La pilule a du mal à passer. Jean-Marie Le Pen n'a pas vraiment apprécié apprendre jeudi 9 avril sa convocation devant une commission de discipline. "Je suis un grand garçon, responsable de lui-même", rappelle le cofondateur du FN au micro de France 2, qui a par ailleurs assuré vendredi que "Mme Le Pen est en train de dynamiter sa propre formation".
Quant à Marine Le Pen, elle a demandé à son père jeudi soir de se retirer de la vie politique. "Jean-Marie Le Pen devrait peut-être arrêter ses responsabilités politiques", a notamment déclaré sur TF1 la présidente du parti frontiste.

Le respect mutuel entre patriotes

À Fréjus, les électeurs du FN approuvent la position de Marine Le Pen. "Il faut savoir se retirer comme il faut", assure notamment un riverain.
Pour les proches de la patronne du FN, la page semble tournée. "On devait en arriver là", assure Florian Philippot, vice-président du parti.
Dans un tweet publié vendredi soir, Marine Le Pen appelle "instamment chacun à l'unité, à la décence et au respect mutuel entre patriotes".

Le JT
Les autres sujets du JT
La présidente du Front national, Marine Le Pen, lors de sa conférence de presse au soir du second tour des départementales, le 29 mars 2015 à Nanterre (Hauts-de-Seine). 
La présidente du Front national, Marine Le Pen, lors de sa conférence de presse au soir du second tour des départementales, le 29 mars 2015 à Nanterre (Hauts-de-Seine).  (MIGUEL MEDINA / AFP)