Baromètre : 56% des Français estiment que le RN est en mesure d'accéder au pouvoir un jour en France

Ce chiffre est en hausse de 9 points en un an, indique le baromètre annuel sur l'image du Rassemblement national, réalisé par Kantar-One Point pour franceinfo et "Le Monde". 

Marine Le Pen, la présidente du Rassemblement national, lors de ses vœux à la presse le 16 janvier 2020 (photo d\'illustration)
Marine Le Pen, la présidente du Rassemblement national, lors de ses vœux à la presse le 16 janvier 2020 (photo d'illustration) (BERTRAND GUAY / AFP)

Ils sont 56% des Français à estimer que le Rassemblement national est en mesure d’accéder au pouvoir un jour en France, indique vendredi 6 mars le baromètre annuel sur l'image du parti, réalisé par Kantar-One Point pour franceinfo et Le Monde. Ce chiffre est en hausse de 9 points en un an et de 16 points en deux ans. Cette progression est particulièrement nourrie par les sympathisants de gauche.

Par ailleurs, le RN est moins perçu comme "un danger pour la démocratie" en France que l’an dernier. Plus de la moitié (51%) des personnes interrogées qualifient ce parti de danger, un chiffre en baisse de 4 points. Pour autant, l’adhésion aux idées du RN ne progresse pas (26%) et reste en-dessous des niveaux d’avant la présidentielle de 2017 (33%). Ce sont 67% des Français qui se disent en désaccord avec les idées de ce parti.

54% des Français mécontents si leur commune était dirigée par un maire RN

Concernant les élections municipales, 54% des Français affirment qu'ils seraient mécontents si leur commune était dirigée par un maire étiqueté Rassemblement national. Ce niveau de mécontentement est bien plus élevé que pour tous les autres partis. A contrario, 14% des Français interrogés affirment qu'ils seraient satisfaits d'avoir un maire RN. Seule l'hypothèse d'un maire communiste recueille moins d'enthousiasme (11%).

Parmi les stratégies d’alliances possibles au second tour des élections municipales, 52% des personnes interrogées sont favorables au front républicain pour faire barrage au RN, c’est-à-dire à une fusion de toutes les listes (hors-RN) ou un retrait de certaines listes.

Concernant les têtes d'affiche du RN, 20% des Français interrogés souhaitent que l'actuelle présidente Marine Le Pen jouent un rôle important dans les mois et années à venir, un chiffre stable ces derniers mois, bien en-dessous des 29% d'avril 2017. Ils sont 16% à souhaiter que Marion Maréchal joue un rôle important.

*Ce baromètre est réalisé sur la base d'une enquête réalisée du 27 février et 2 mars 2020 auprès d'un échantillon de 1 000 personnes, représentatif de la population âgée de 18 ans et plus, enquête réalisée en face-à-face au domicile des personnes interrogées.