Article satirique, espionnage et "lobby" des crêpiers : trois fois où Gilbert Collard s'est ridiculisé

Le député apparenté Front national est connu pour ses sorties à l'emporte-pièce. Mais il a également tenu des propos qui prêtent à sourire voire à rire.

Gilbert Collard, député apparenté FN, à Lille (Nord), le 23 avril 2017.
Gilbert Collard, député apparenté FN, à Lille (Nord), le 23 avril 2017. (KRISTINA AFANASYEVA / SPUTNIK / AFP)

Gilbert Collard, député apparenté Front national, fait souvent parler de lui. Il est connu pour ses sorties à l'emporte-pièce. Il est bien fréquemment invité sur les plateaux des radios et des télévisions. Et Marine Le Pen n'a pas hésité à s'afficher avec lui sur un chalutier, jeudi 27 avril, en pleine campagne de l'entre-deux-tours. Mais à trop parler, l'élu s'est également plusieurs fois ridiculisé. Franceinfo vous rafraîchit la mémoire.

Lorsqu'il annonce vouloir porter plainte contre un site satirique

Sa sortie en mer avec Marine Le Pen a été largement commentée et moquée. Dans le lot, le site satirique Nordpresse.be a titré "Méditerranée: Marine Le Pen a sauvé un migrant atteint de handicap mental ce matin".

Sur Twitter, Gilbert Collard a annoncé vouloir porter plainte contre le site : "Cet article fake news me fait apsser pour un migrant et est diffamatoire. Plainte déposée ce jour", a écrit l'élu dans un tweet. Le message a été supprimé depuis mais des captures d'écran circulent.

Lorsqu'il croit être espionné par son téléphone portable

Fin mars, le livre Bienvenue Place Beauvau fait couler beaucoup d'encre. FrançoisFillon lance la rumeur selon laquelle François Hollande a installé un cabinet noir à l'Elysée pour lui nuire.GilbertCollard affirme, le 28 mars, sur Radio Classique, ne pas être surpris. Il affirme d'ailleurs savoir être espionné car son téléphone lui parle.

Moi, je suis sur écoute. Je le sais parce que mon téléphone, de temps en temps, se déclenche tout seul et me dit, c’est incroyable mais vrai : ‘Répétez ce que vous venez de dire’. Bon. Je vois pas comment le téléphone pourrait se déclencher tout seul.Gilbert Collardsur Radio Classique

Sauf que Gilbert Collard n'est sûrement pas surveillé. Il doit d'agir de Siri, l’application vocale présente sur iPhone, explique le site spécialisé Numerama. "Si Siri est lancé par inadvertance, il est fort probable que l’assistant de Cupertino ne comprenne pas un traître mot de ce que vous venez de dire", écrit-il. "Or, ces programmes informatiques ne sont pas dénués de bon sens : lorsqu’ils ne comprennent pas vos demandes, comme n’importe qui, ils vous demandent de répéter."

Lorsqu'il condamne les "lobbys" des crêpiers

L'avocat a estimé, le 27 décembre, sur Europe 1 que la baisse du chômage était une "supercherie". Citant Le Canard enchaîné, il a dénoncé "des stages de crêpier et d’hypnotiseur" proposés aux chômeurs alors que ces formations "n'offrent pas forcément un travail, un emploi pérenne".

La sortie ne plaît pas aux crêpiers. La Fédération de la crêperie, basée à Quimper (Finistère), a écrit à l'élu début janvier, rapporte Le Télégramme"Une fois de plus nous voyons la démonstration que notre métier d’artisan crêpier est souvent minoré par rapport aux autres métiers de bouche. Tous les jours, les crêpières et les crêpiers que nous sommes, nous nous battons pour démontrer que nous pratiquons un métier à part entière, professionnel et porté par des valeurs nobles", tonne son président.

Aussitôt, Gilbert Collard répond. Interrogé par le site identitaire Breizh Info, Gilbert Collard estime notamment que cette polémique est imputable à des groupes d'influence. "Parce qu’il y a des lobbys. J’ai compris le mécanisme, déclare-t-il. Des gens – espèces de crêperie de veille – guettent les propos que nous tenons. Ils utilisent la moindre chose pour essayer d’une manière ridicule de monter des petits coups enfarinés contre nous." Et de trancher : Cela fait partie de l’état déliquescent de l’information et de l’opinion."