Assistants d'eurodéputés : la ministre Marielle de Sarnez porte plainte contre une élue FN pour "dénonciation calomnieuse"

La ministre chargée des Affaires européennes a annoncé avoir saisi mardi le Procureur de la République "d'une plainte en dénonciation calomnieuse contre Mme Sophie Montel (FN)". 

L\'eurodéputée MoDem, Marielle de Sarnez, le 25 septembre 2016, à Guidel (Morbihan). 
L'eurodéputée MoDem, Marielle de Sarnez, le 25 septembre 2016, à Guidel (Morbihan).  (LOIC VENANCE / AFP)

Elle réplique. Marielle de Sarnez, ministre chargée des Affaires européennes et candidate aux législatives La République En Marche, a annoncé, mardi 30 mai, sur Twitter avoir déposé plainte "en dénonciation calomnieuse" contre l'eurodéputée FN Sophie Montel.

Sophie Montel a transmis le 14 mars à la justice les noms d'une vingtaine de ses collègues dont Marielle de Sarnez, qu'elle accuse d'employer des assistants parlementaires qui travailleraient en réalité pour leur parti politique au niveau national. C'est exactement ce dont est soupçonnée Marine Le Pen, la patronne du Front national.

Le 22 mars, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour "abus de confiance", c'est le premier stade des investigations qui permet de procéder à des vérifications. Dans un communiqué publié dans la nuit de lundi à mardi, Marielle de Sarnez, assure que Philippine Laniesse, son assistante parlementaire, dite "en circonscription", a fourni un "travail assidu" avec "rapports d'activités consultables".