Violation du secret défense : François Hollande peut-il être inquiété ?

François Hollande a-t-il violé le secret défense ? Le parquet de Paris vient d'ouvrir une enquête préliminaire pour compromission de la défense nationale. En août 2016, le journal Le Monde publiait un document classé "confidentiel défense" qui dévoilait un projet de frappe française en Syrie.

France 2

La publication d'un document classé "confidentiel secret" a-t-elle porté atteinte au secret de la défense nationale ? C'est en tout cas ce que soutient Éric Ciotti, le député des Alpes-Maritimes, qui est à l'origine d'une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Paris sur François Hollande. "Tout dépend des documents que le ministre de la Défense va apporter au procureur de la République. Les membres du gouvernement soutiennent que cette opération militaire vieille de trois ans ne porte pas atteinte au secret de la défense nationale, car elle n'a pas eu lieu", explique le journaliste Dominique Verdeilhan en direct du palais de justice de Paris.

Un argument pour ses adversaires

C'est une enquête qui vise François Hollande, mais sans risquer de l'atteindre, car le chef de l'État bénéficie d'une immunité présidentielle. "Une procédure parlementaire de destitution est quasiment impossible avant la fin du quinquennat. En revanche, dans un contexte de campagne présidentielle, c'est une affaire qui peut être un argument pour ses adversaires", conclut le journaliste.  

 

Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande à l\'Elysée, le 17 novembre 2016. 
François Hollande à l'Elysée, le 17 novembre 2016.  (AFP)