Cet article date de plus de quatre ans.

Relations franco-russes : le coup de froid

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Relations franco-russes : le coup de froid
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Alors que Vladimir Poutine a annulé sa visite en France prévue pour le 19 octobre prochain, les relations franco-russes sont au plus bas.

Si Vladimir Poutine devait venir à Paris le 19 octobre prochain, les propos de François Hollande sur la Syrie et sa volonté de débattre du sujet avec son homologue du Kremlin ont eu raison de l'envie de Vladimir Poutine de voyager en France dans l'immédiat. C'est son porte-parole, Dmitri Peskov, qui l'a annoncé à la télévision : "Le président a pris la décision de reporter cette visite. Il a dit qu'il viendrait lorsque cela conviendra à François Hollande", a-t-il expliqué.

Plusieurs raisons invoquées

Dans les faits, Vladimir Poutine n'a pas supporté l'idée de venir en France inaugurer la nouvelle cathédrale orthodoxe à Paris sans que François Hollande ne l'y accompagne. Pire, ce dernier le convoquait, en quelque sorte, pour parler de la Syrie. La dernière image de Vladimir Poutine à l'Élysée remonte à un an. Les deux hommes sont pour l'instant peu enclins aux compromis.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers François Hollande

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.