Politique : début d'année chargé pour François Hollande

Entre les commémorations des attentats de 2015, la lutte contre le chômage et la réforme constitutionnelle, le président de la République est sur tous les fronts.

FRANCE 2

La journée de demain, mardi 5 janvier, marquera le début officiel des commémorations des attentats menés en France en 2015. Elles s'étendront sur plusieurs jours et François Hollande y prendra part à trois reprises.

Demain, le chef de l’État participera au dévoilement de trois plaques commémoratives à la mémoire des 17 victimes des attentats de janvier 2015. Le 7 janvier, il prononcera un discours devant les forces de l'ordre depuis la préfecture de Paris. Puis, le 10 janvier, le président de la République assistera à la plantation d'un arbre place de la République à Paris, en hommage aux victimes des attentats perpétrés en 2015.

La réforme constitutionnelle abordée le 3 février

Le 18 janvier, François Hollande dévoilera son plan de lutte contre le chômage, qui prévoit notamment des systèmes de formation pour 500 000 demandeurs d'emploi. Enfin, le 3 février, le Parlement se penchera sur la réforme constitutionnelle. "François Hollande ne sera pas physiquement dans le Parlement mais c'est une échéance importante pour lui puisqu'on sait que l'extension de la déchéance de nationalité divise beaucoup à gauche", indique la journaliste de France 2 Maryse Burgot depuis l’Élysée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre Manuel Valls (de dos) et le président François Hollande, le 30 novembre 2015 au Bourget, lors de la COP21.
Le Premier ministre Manuel Valls (de dos) et le président François Hollande, le 30 novembre 2015 au Bourget, lors de la COP21. (MARTIN BUREAU / POOL / AFP)