La proposition de destitution de Hollande transmise à l'exécutif, avec 79 députés des Républicains signataires

Dans un communiqué, le groupe Les Républicains (193 membres plus 6 apparentés) a indiqué que "152 députés" ont signé la résolution.

Christian Jacob, président des députés Les Républicains, à l\'Assemblée nationale, à Paris, le 2 novembre 2016.
Christian Jacob, président des députés Les Républicains, à l'Assemblée nationale, à Paris, le 2 novembre 2016. (CITIZENSIDE/YANN KORBI / CITIZENSIDE / AFP)

Après avoir révélé avoir décidé d'"au moins quatre" opérations d'assassinats ciblés contre des jihadistes dans le livre de Gérard Davet et Fabrice Lhomme "Un président ne devrait pas dire ça..." (éd. Stock), François Hollande est accusé de "violation du secret défense". Et les députés Les Républicains souhaitent le destituer. La proposition de destitution pour divulgation d'informations secrètes a été transmise, jeudi 10 novembre, à l'exécutif par la présidence de l'Assemblée nationale.

Elle fait état de 79 députés Les Républicains signataires. Selon des courriers dont l'AFP a eu copie jeudi soir, le président PS de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, a transmis au président François Hollande et au Premier ministre Manuel Valls, conformément à la procédure, une "copie du texte de la proposition de résolution visant à réunir la Haute cour déposée par Christian Jacob et 78 membres de l'Assemblée".

Le PS accuse les Républicains de "manipulation"

Plus tôt, dans un communiqué, le groupe Les Républicains (193 membres plus 6 apparentés) a listé "152 députés du groupe Les Républicains". Interrogé sur cet écart entre les deux chiffres, le groupe d'opposition a déclaré que la liste jointe à la proposition de résolution remise à Claude Bartolone comportait "les 79 premiers signataires" et que "les autres se sont ajoutés ensuite". Parmi les signataires de la liste transmise à l'exécutif figurent notamment l'ancien Premier ministre François Fillon et le sarkozyste Eric Ciotti. 

"C'est de la manipulation. Seuls comptent les signataires transmis par la présidence de l'Assemblée", a réagi une source parlementaire PS.