Emmanuel Macron agace son propre camp

Après le meeting du ministre de l'Économie, mardi 12 juillet, la question qui demeure est de savoir s'il peut rester au gouvernement.

FRANCE 3

C'est l'homme qui exaspère la majorité. Emmanuel Macron attire tous les regards à la sortie du conseil des ministres. Dans la cour de l'Élysée, Manuel Valls est agacé, mais il fait bonne figure. Il attend de rentrer à Matignon pour déclencher les hostilités. Le Premier ministre doit s'adresser aux parlementaires socialistes. Le discours n'est pas filmé, mais distribué à la presse. Une phrase vise directement Emmanuel Macron : "On ne peut pas dénoncer un prétendu "système" en cédant aux sirènes du populisme quand (...) on est soit même le produit le plus méritant de l'élite de la République".

Une réaction attendue du président

Mardi 12 juillet, en meeting, Emmanuel Macron a vu grand. Pas encore candidat, il annonce la victoire de son mouvement en 2017 : "Ce mouvement nous le porteront ensemble jusqu'en 2017 et jusqu'à la victoire" a-t-il déclaré. Alors, à droite comme à gauche, les députés réclament une clarification de la part du ministre de l'Économie. Désormais, tous les regards se portent vers François Hollande qui accordera, jeudi 14 juillet, sa traditionnelle interview de la fête nationale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de l\'Economie Emmanuel Macron prononce un discours lors du meeting de son mouvement En marche à la Maison de la Mutualité, à Paris, le 12 juillet 2016.
Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron prononce un discours lors du meeting de son mouvement En marche à la Maison de la Mutualité, à Paris, le 12 juillet 2016. (CITIZENSIDE/FRANCOIS PAULETTO / AFP)