Cet article date de plus de quatre ans.

Débats, Black M et gommettes... Un collectif se réunit pour débattre de la candidature de François Hollande

Des personnalités issues de la société civile ont lancé mardi soir, à Paris, le collectif L'AG, chargé de réfléchir à 2017. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Le président François Hollande sur le perron de l'Elysée, à Paris, le 28 novembre 2016.  (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

Ils avaient choisi La Bellevilloise, à Paris. Entre 200 et 250 personnes se sont réunies, mardi 29 novembre, à la Bellevilloise, à Paris, pour le lancement d'un collectif issu de de la société civile et baptisé L'AG, pour "L'Assemblée générale". Objectif : débattre, entre autres, de la candidature de François Hollande en 2017, dont l'annonce serait imminente. Le débat s'est déroulé à huis-clos, sans journalistes, mais a été commenté en direct sur Twitter par les participants avec le mot-clé #AG2017. 

Des débats animés par Jean-Michel Ribes et Julien Dray

Les débats ont été ouverts devant une salle "comble" par le directeur du théâtre du Rond-Point, Jean-Michel Ribes, qui connaît François Hollande depuis vingt-cinq ans. 

Contrairement à la présentation faite dans la presse, les membres du collectif se défendent d'appartenir à un mouvement piloté par le socialiste Julien Dray, visiteur du soir de l'Elysée. Le premier secrétaire du PS était néanmoins présent sur scène pour débattre du bilan de François Hollande avec Nadège Azzaz, conseillère (PS) en Ile-de-France et secrétaire nationale du parti.  

Réponse des intéressés : le bilan du président se défend. 

Black M et quelques critiques 

Pendant le débat, des critiques ont tout de même émergé sur le bilan de François Hollande depuis la salle.

Les auditeurs ont par ailleurs eu le droit de découvrir en exclusivité le nouveau clip de... Black M, "Je suis Français". Le rappeur avait pris pour cible par l'extrême droite alors qu'il devait se produire à Verdun pour la cérémonie du centenaire de la bataille.

Démocratie participative et gommettes

Afi de phosphorer à plusieurs sur l'avenir de la gauche et un projet présidentiel pour 2017 - alors que celui du PS est en cours d'élaboration -, les participants ont collé des gommettes sur les chantiers prioritaires. 

Comme le remarque une membre de l'AG, les thèmes "identité" et "famille" ont remporté peu de succès.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.