La France va mener des vols de reconnaissance en Syrie

François Hollande a évoqué ce lundi 7 septembre, en conférence de presse, l'éventualité de frappes aériennes en Syrie.

France 2

Parmi les annonces de François Hollande ce lundi 7 septembre lors de sa conférence de presse de rentrée, l'une des plus importantes concerne la Syrie. Le chef de l'État a annoncé que dès demain, des vols de reconnaissance allaient être menés pour recueillir le plus d'informations possible avant d'envisager des frappes aériennes.

La France passe donc dans une nouvelle phase dans sa guerre contre l'organisation État islamique. Jusqu'à présent, les forces françaises se limitaient à des frappes aériennes en Irak, 200 depuis le début de l'opération.

Pas de troupes au sol

Mobilisée aux côtés d'une soixantaine de pays, la France compte 700 militaires et une quinzaine d'avions engagés dans ces opérations. Elle a également fourni des armes, notamment aux forces irakiennes et aux combattants kurdes. Malgré tous ces moyens, le groupe État islamique continue de progresser.

François Hollande a en revanche exclu tout envoi de troupes au sol. Le président français a également rappelé qu'à ses yeux, aucune solution ne serait possible tant que Bachar el-Assad resterait au pouvoir.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande, lundi 7 septembre 2015 au palais de l\'Elysée lors de sa conférence de presse.
François Hollande, lundi 7 septembre 2015 au palais de l'Elysée lors de sa conférence de presse. (CHARLES PLATIAU / REUTERS)