VIDEO. Le patron des boulangeries Paul soutient François Fillon "en tant qu'ambassadeur" de ses salariés

Pour le délégué CFDT du groupe, cette prise de position ne reflète pas les convictions des salariés de l'enseigne. 

Des clients devant une boulangerie Paul, le 2 août 2016, à Rouen (Seine-Maritime). 
Des clients devant une boulangerie Paul, le 2 août 2016, à Rouen (Seine-Maritime).  (JACKY NAEGELEN / REUTERS)

"Je suis ici en tant qu'ambassadeur des 14 000 personnes qui forment l'entreprise." En affichant son soutien à François Fillon, Francis Holder, patron des boulangeries Paul, a fâché ses employés. Dans une vidéo mise en ligne samedi 8 avril, le chef d'entreprise se présente comme la voix de l'ensemble du groupe – qui comprend également les magasins Ladurée – et détaille les propositions qui lui plaisent dans le programme du candidat du parti Les Républicains à l'élection présidentielle. 

"J'ai décidé de voter pour Monsieur Fillon", déclare Francis Holder, face caméra. "Quand Monsieur Fillon nous parle de la libération du travail, c'est la demande que fait l'ensemble du personnel, de pouvoir travailler quand on a envie de travailler plus et simplifier le Code du travail, c'est évident", poursuit-il. 

Une mauvaise publicité ? 

Interrogé par Europe 1, le délégué de la CFDT chez Paul, Henri Fakih, a réagi à cette prise de position et s'est dit "un peu surpris qu'il parle à [la] place [des salariés]". "Chacun est encore libre en France d'avoir ses opinions. Vous savez, ici chez Paul, on a une grande majorité de personnes issues de l'étranger et je ne pense pas que Monsieur Fillon fasse partie de leur cœur", a-t-il commenté.

"C'est peut-être pour faire un peu de publicité mais je ne pense pas que ce soit une publicité qui nous fasse du bien", a poursuivi le syndicaliste, tandis que des internautes partageaient des commentaires sur Twitter marqués du mot-dièse, #BoycottPaul.