Présidentielle : une campagne délétère

Entre affaires judiciaires et défiance, la campagne pour l'élection présidentielle n'a jamais été aussi tendue entre les candidats.

FRANCE 3

L'issue de l'élection présidentielle est très incertaine. Mais la campagne est surtout marquée par un climat délétère, avec des affaires judiciaires et des invectives entre candidats. Jamais un tel degré de violence n'avait été atteint. Les équipes autour des candidats préparent en coulisses une guerre des mots, qui peut parfois déboucher sur des dérapages ou des propos volontairement mensongers. À l'image de François Fillon, qui avait prétendu sur France 2 que des chaînes de télévision avaient annoncé le suicide de sa femme.

Un premier débat télévisé sous tension

Le candidat de la droite a dû calmer ses communicants les plus zélés, en qualifiant d'"inadmissible" la caricature d'Emmanuel Macron, publiée cette semaine sur le compte Twitter des Républicains. Les cinq principaux candidats à l'élection présidentielle pourraient entretenir ce climat de tension lors du premier débat télévisé, programmé le 20 mars, un mois avant le premier tour.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Fillon, lors de son passage au JT de France 2.
François Fillon, lors de son passage au JT de France 2. (FRANCE 3)