VIDEO. Sur Facebook, François Fillon répète "comprendre" le "trouble" mais déclare qu'il "tiendra bon"

Le candidat à la présidentielle s'est adressé à ses soutiens, dans une vidéo postée sur le réseau social.

François Fillon, le 2 février 2017 à Charleville-Mézières (Ardennes).
François Fillon, le 2 février 2017 à Charleville-Mézières (Ardennes). (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)

Malgré la tempête, il garde le cap. François Fillon, candidat de la droite à l'élection présidentielle, a affirmé vendredi 3 février sur Facebook "comprendre" le "trouble" provoqué par les révélations sur l'emploi présumé fictif de sa femme Penelope, mais a promis qu'il "tiendra(it) bon".

"Je comprends que ces accusations troublent certains d'entre vous en raison de leur martèlement" et "des sommes avancées". "Je tiendrai bon", affirme l'ancien Premier ministre dans cette vidéo de trois minutes diffusée après des rencontres avec les ténors LR Gérard Larcher, Xavier Bertrand, et des appels avec Nicolas Sarkozy, Laurent Wauquiez, François Baroin, Christian Jacob et Jean-Pierre Raffarin.

Un de ses soutiens l'appelle à renoncer

Le député UDI d'Ille-et-Vilaine Thierry Benoît appelle François Fillon à se retirer de la course à la présidentielle au profit d'Alain Juppé. "J'appelle François Fillon à renoncer", déclare-t-il en exclusivité sur France Bleu Armorique.

Thierry Benoît a pourtant été engagé la semaine dernière pour participer à la rédaction des propositions sur l'agriculture du candidat de la droite. "Je crois relayer ce que pensent une bonne partie des Français, y compris ceux qui ont porté François Fillon à la victoire lors de la primaire", se justifie le député.