François Fillon : Une nouvelle affaire de détournements de fonds ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
François Fillon : Une nouvelle affaire de détournements de fonds ?
FRANCE 2
Article rédigé par
J.Debraux, B.Delombre, C.Vilvoisin, B.Metral, Frzance 3 Rhone Alpes, I.Azencot - François Clapeau
France Télévisions

Déjà condamné en 2020 pour une affaire d'emplois fictifs, François Fillon fait de nouveau l'objet d'une nouvelle enquête du parquet nationale financier depuis 2017. 

Depuis 2017, le parquet national financier tente de définir les conditions d'emploi d'un assistant parlementaires. François Fillon est soupçonné d'avoir utilisé Maël Renoir, son assistant parlementaire payé par des fonds publics, pour écrire un livre-programme qui a lancé sa campagne présidentielle de 2017. Antonin Levy, l'avocat de François Fillon, assure que tout cela n'a rien d'illégal : "Le fait qu'un collaborateur parlementaire assiste le député pour lequel il travaille, dans l'exercice de sa prise de parole politique, on est exactement dans la mission d'un collaborateur parlementaire", explique-t-il. 

Une zone d'ombre sur le rôle exact des assistants parlementaires en 2017

Avant la modification de la législation sur les assistants parlementaires en 2017, leur rôle était parfois flou : "C'est particulièrement sujet à interprétation : est-ce qu'on doit se cantonner à l'exercice du mandat, ou est-ce que l'on peut déborder sur l'ensemble des fonctions politiques exercées par la parlementaire", analyse Jean-François Kerléo, professeur de droit public. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Penelope Fillon

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.