Cet article date de plus de cinq ans.

François Fillon, l'éternel second devenu favori

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
François Fillon, l'éternel second devenu favori
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Comment François Fillon a-t-il acquis ce statut alors qu'on le décrivait il y a peu encore comme un éternel second ?
 

François Fillon a une passion bien connue, la course automobile, et il ne s'en cache pas. Pour lui, les circuits où il lui arrive de piloter en amateur, c'est un peu comme la politique : seule la victoire est belle, surtout quand on prend sa revanche. Celui que l'on a pas vu venir est en fait un vieux routier. François Fillon a été élu député pour la première fois en 1981 et il déclarait alors : "Je vais pouvoir me faire les dents à la lutte politique dans les rangs de l'opposition." Sa spécialité : la défense. Son étiquette à ce moment : gaulliste social. Son modèle et son ami : Philippe Séguin.

Un candidat qui a des envies de revanche

Les relations avec les autres figures de la droite sont moins simples : il se sent sous-estimé avec Jacques Chirac, même après voir porté la difficile réforme des retraites qui a fait descendre les syndicats dans la rue. Même envie de revanche avec Nicolas Sarkozy, celui dont il fut le seul Premier ministre, mais dont il n'a jamais digéré ce petit mot de "collaborateur". François Fillon pense qu'il faut dire aux Français quand ça va faire mal : "L'État est en faillite", avait-il lancé, jetant un froid après son arrivée à Matignon en 2007.
 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.