Présidentielle : le va-tout de François Fillon

En meeting à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), François Fillon a maintenu ses accusations et s’est montré très offensif.

France 3

François Fillon garde le cap, maintient ses accusations envers l’Élysée et a poursuivi sa campagne à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) vendredi. La journaliste de France 3 Patricia Issa-de-Grandi explique : "Ce soir François Fillon a réitéré ses attaques vis-à-vis de François Hollande, l’accusant d’être ‘le chef d’une machination destinée à l’abattre’, avant d’ajouter, ‘pour sauver la gauche, il faut tuer François Fillon’".

Ça passe ou ça casse

François Fillon est lucide et sait qu’il joue là son va-tout : "Le candidat de la droite et du centre a lancé les hostilités jeudi soir avec une lourde charge contre François Hollande, rappelle la journaliste. Une charge qui passe ou qui casse devant l’opinion. Il se sait dos au mur, il l’a confié à ses proches. Soit le message passe auprès des Français, soit il prendra une double dose d’attaques, et ce à 29 jours du premier tour de l’élection présidentielle".

Le JT
Les autres sujets du JT
François Fillon fait un meeting à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), le 24 mars 2017.
François Fillon fait un meeting à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), le 24 mars 2017. (IROZ GAIZKA / AFP)