François Fillon reprend (discrètement) du service

Discret depuis plusieurs semaines, l'ancien Premier ministre sort de son silence via une lettre adressée aux membres de son association, France.9.

L\'ancien Premier ministre François Fillon, le 19 décembre 2012 à l\'Assemblée nationale.
L'ancien Premier ministre François Fillon, le 19 décembre 2012 à l'Assemblée nationale. (FRANÇOIS GUILLOT / AFP)

On ne l'avait plus entendu depuis l'accord conclu fin décembre avec Jean-François Copé. Mis à part sa prise de position contre l'ouverture du mariage aux couples homosexuels, exprimée à travers une lettre ouverte adressée à François Hollande, François Fillon est resté extrêmement discret ces dernières semaines, sur le front de la lutte interne pour le leadership à l'UMP.

Absent mardi dernier de la photo de famille de l'équipe dirigeante du parti, l'ex-Premier ministre a envoyé samedi une lettre aux membres de son association, France.9, rapporte Le Parisien lundi 21 janvier (article payant).

Une élection "abîmée par un système opaque"

Amer, il revient sur les conditions dans lesquelles Jean-François Copé a été proclamé président de l'UMP. "Cette première élection démocratique à l'UMP a malheureusement été abîmée par un système opaque", observe-t-il, expliquant avoir "engagé un combat pour l'honneur".

François Fillon reste flou sur ses intentions. Il affirme certes vouloir "bâtir un projet de redressement et de rassemblement pour la France", laissant présager une candidature à la primaire présidentielle de 2016, mais il ne précise pas s'il sera de nouveau candidat à la tête de l'UMP lors du scrutin organisé en septembre.