Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo Le 106, le 63 ou le 42... François Asselineau, le candidat accro aux articles de loi

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
François Asselineau, roi des articles
Article rédigé par
Alexis Magnaval - franceinfo
France Télévisions

Traités, Constitution, Charte des Nations unies... Pendant cette campagne, François Asselineau multiplie les références aux textes juridiques. Mais est-il vraiment incollable sur le sujet ?

C'est son dada. Lors du grand débat du premier tour, François Asselineau s'est démarqué de ses adversaires en se référant à des proverbes chinois, mais aussi et surtout à des articles de textes juridiques. Treize citations en une seule soirée. En apparence, le candidat de l'Union populaire républicaine à l'élection présidentielle est incollable sur le sujet.

Lors de ses interventions médiatiques, le défenseur du "Frexit" évoque notamment l'article 50 du traité sur le fonctionnement de l'Union européenne, celui qui permet d'en sortir. Il insiste aussi beaucoup sur l'article 5 de la Constitution de la Ve République, qui fait du président "le garant de l'indépendance nationale, de l'intégrité du territoire et du respect des traités".

Spécialiste ? François Asselineau s'est pourtant fait piéger, mardi 11 avril, au micro de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV, à propos de l'article 52 de la Constitution. Un texte qui évoque pourtant la ratification des traités internationaux par le président de la République. Des traités dont il a fait l'un de ses principaux thèmes de campagne.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers François Asselineau

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.