VIDEO 20 milliards d'euros d'économies : les drôles de comptes d'Eric Zemmour

Publié
L'Oeil du 20h : Les drôles de comptes d'Eric Zemmour
Article rédigé par
France Télévisions

Eric Zemmour toujours pas candidat, commence à en dire plus sur son futur programme. Il prévoit notamment de récupérer 20 milliards d'euros en retirant une grande partie des aides sociales aux étrangers. Il pense au RSA, aux APL, allocations familiales et minimum vieillesse... Mais comment arrive-t-il à un tel chiffre ? L'oeil du 20h s'est penché sur la méthode de calcul d'Eric Zemmour.

S’il était élu président, Eric Zemmour veut augmenter les bas salaires des français. Pour cela, il a une idée : supprimer les prestations sociales à tous les étrangers nés en dehors de l’Union européenne. La mesure permettrait selon lui d'économiser 20 milliards d’euros.

Pour comprendre d'où vient ce chifrfe, nous avons contacté l’entourage d’Eric Zemmour. Un collaborateur qui a souhaité rester anonyme a accepté de nous détailler par téléphone la méthode de calcul. Leurs source de départ : des articles de presse. En 2011, le journal Libération, citant la CAF,  avance que les étrangers extra européens représentaient 13,2% des bénéficaires du RSA. En 2017, selon Le Monde, c’était 16% d’étrangers. A partir de ces deux données, l’équipe a ensuite calculé un taux de croissance annuel des bénéficiaires étrangers, qu'elle établit à 3,3%. Ils ont ainsi appliqué ce taux sur les années suivantes, pour obtenir le taux pour 2021.

Ce taux de croissance, nous l’appliquons (...) pour avoir la donnée en 2021, ce qui aboutit donc à 18% de bénéficiaires étrangers extra-européens du RSA.

Un membre anonyme de l'équipe d'Eric Zemmour

Ce chiffre n’existe pas officiellement : aucune institution, aucun organisme social ne le confirme. Pourtant, ce taux de 18%, l’équipe d’Eric Zemmour l’a ensuite appliqué à la plupart des prestations sociales : allocations familiales, aides au logement, complémentaire santé solidaire… Pour obtenir au final les 19,9 milliards d’économies, dont parle Eric Zemmour.

Pour Lionel Ragot, professeur d’économie, il s'agit d'un calcul erroné. La méthode reviendrait à faire des généralités.

L'équipe d'Eric Zemmour a fait comme si tout était homogène : "Si je suis bénéficiaire du RSA, alors je touche des allocations familiales"... C’est faux !

Lionel Ragot, professeur d'économie à l'Université Paris X - Nanterre

Même l’équipe d’Eric Zemmour reconnaît que son calcul est imparfait mais se justifie.

Nous avons très peu de données disponibles, donc nous sommes obligés de faire des hypothèses. Mais si les organismes concernés étaient amenés à faire preuve de transparence, nous pourrions très bien réviser à la hausse ou à la baisse notre chiffrage.

Un membre anonyme de l'équipe d'Eric Zemmour

Contactés, ni l’Insee, ni la CAF, ni la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees) ne disposent de telles données et ne peuvent donc confirmer ou infirmer ces estimations. 

Nos Sources :

Rapport de l'OCDE - Perspectives des migrations internationales 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.