L'homme suspecté d'avoir agressé Eric Zemmour lors de son meeting mis en examen

Un homme s'était jeté sur Eric Zemmour dimanche, lors de son meeting à Villepinte (Seine-Saint-Denis). Le candidat à l'élection présidentielle s'était vu prescrire neuf jours d'ITT.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Eric Zemmour lors de son premier meeting de campagne à Villepinte (Seine-Saint-Denis), le dimanche 5 décembre 2021. (STEFANO RELLANDINI / AFP)

L'homme suspecté d'avoir agressé Éric Zemmour lors de son meeting dimanche 5 décembre à Villepinte (Seine-Saint-Denis) a été mis en examen du chef de violences volontaires avec ITT supérieure à huit jours, indique le parquet de Bobigny.

Au moment où le candidat d'extrême droite à la présidentielle traversait la salle à Villepinte pour rejoindre la scène, le suspect, âgé de 27 ans, s'est précipité sur lui, provoquant une bousculade. Selon les informations de franceinfo, le suspect a indiqué qu'il s'agissait d'un accident.

Le suspect sous contrôle judiciaire

L'avocat d'Éric Zemmour a indiqué à franceinfo qu'une médecin de l'AP-HP lui a prescrit 9 jours d'ITT pour une foulure au poignet et des douleurs aux cervicales. Le suspect est placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de quitter le territoire, de détenir ou porter une arme, et d'entrer en contact avec la victime.

Le premier meeting d'Eric Zemmour avait été marqué par d'autres tensions et violences. Plusieurs militants de SOS Racisme ont notamment été frappés, dimanche, par des partisans du candidat d'extrême droite.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eric Zemmour

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.