Éric Zemmour : un premier meeting savamment orchestré

Publié
Eric Zemmour : un premier meeting savamment orchestré
France 3
Article rédigé par
A. Peyrout, C. Méral, B. Benjamin, G. Pinol, L. Puech, A. Pacary, E. Jarlot - France 3
France Télévisions

C’était ce dimanche le premier meeting du candidat Éric Zemmour, avec le lancement de campagne savamment orchestré au parc des expositions de Villepinte (Seine-Saint-Denis). "Reconquête", c’est le nom de son parti, dont il a dévoilé les grandes lignes du programme.

Éric Zemmour voulait faire une entrée parfaite pour son premier meeting de candidat. Foule en liesse et scénographie impressionnante. Et très vite, un homme se jette à son cou. Il est évacué et pris en charge par les secours. Impossible de savoir pour l’heure, s’il s’agissait d’un opposant ou d’un admirateur. Comme si de rien n’était, le candidat est monté sur scène accueilli par 13 000 militants chauffés à bloc.

Démonstration de force

Pendant une heure, l’ancien polémiste a dépeint son projet pour "sauver la France", dit-il, et lance son parti baptisé "Reconquête". Éric Zemmour attaque alors la candidate des Républicains pour tenter de rallier les électeurs déçus d'Éric Ciotti. Parmi les militants dans la salle, beaucoup de déçus de la droite traditionnelle. Éric Zemmour voulait une démonstration de force pour son premier meeting. Ce soir, il semble avoir en partie réussi. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.