Cet article date de plus d'onze ans.

En Outre-mer, Sarkozy en fort recul par rapport à 2007

En Guadeloupe, où il avait obtenu 42,63% des suffrages il y a cinq ans, le président-candidat n'a par exemple recueilli cette année que 23,40% des voix.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des électeurs votent dans un bureau de Guyanne, le 22 avril 2012. (JODY AMIET / AFP)

Nicolas Sarkozy a beau se targuer d'être le président qui s'est le plus rendu en Outre-mer, avec douze déplacements officiels durant de son quinquennat, ses scores au premier tour de l'élection présidentielle, dimanche 22 avril, ne traduisent pas cet activisme.

Guadeloupe. Selon les premières estimations de résultats Ipsos-Logica Business Consulting, le président-candidat connaît un très fort recul, où il ne recueille que 23,4% des voix, contre 42,6% en 2007. A l'inverse, François Hollande obtient 57% des suffrages, soit nettement plus que Ségolène Royal (38,2%). Suivent Jean-Luc Mélenchon (5,38%), Marine Le Pen (5,16%), François Bayrou (4,73%) et Eva Joly (1,47%).

Guyane. Même mécanique : Nicolas Sarkozy recueille 27,20% des voix (contre 41,35% en 2007), alors que François Hollande (42,61%) améliore nettement le score obtenu par Ségolène Royal il y a cinq ans (32,53%), selon les estimations.

Martinique. François Hollande arrive en tête à 51,98%, loin devant Nicolas Sarkozy à 26,28%. Le président candidat y avait obtenu près de 34% des voix en 2007.

Saint-Pierre-et-Miquelon. Là où Ségolène Royal était arrivée en tête avec 26,64%, François Hollande recueille 33,75% des suffrages. Nicolas Sarkozy perd là encore du terrain, à 18,55% cette année contre 24,93% en 2007. L'écart en faveur du candidat socialiste est donc désormais de 15 points, contre 1,71 il y a cinq ans. Suivent Marine Le Pen (15,81%), Jean-Luc Mélenchon (15,17%), François Bayrou (7,37%) et Philippe Poutou (3,91%).

Nouvelle-Calédonie. C'est le seul endroit où Nicolas Sarkozy se maintient à son niveau de 2007 : le président candidat obtient 49,63% des voix (contre 49,74% il y a cinq ans), nettement devant François Hollande (24,91%) et Marine Le Pen (11,66%), selon l'institut Ipsos.

Saint-Martin/Saint-Barthélémy. L'écart y est aussi important : François Hollande recueille 26,78% des voix contre 43,62% pour Nicolas Sarkozy.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.