Violences sexuelles : Emmanuel Macron interpellé directement pour agir

Sur le plateau du 19/20 de France 3, Danielle Sportiello analyse la situation à laquelle Emmanuel Macron est confronté alors qu'il vient d'être interpellé directement pour agir contre les violences sexuelles dans le JDD ce 5 novembre.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Depuis le scandale Weinstein, l'appel des 100 femmes relayé ce 5 novembre par le Journal du Dimanche donne cette fois-ci un aspect politique à l'affaire. "C'est la première fois que le président Macron est directement interpellé. La question posée dans le JDD : 'M. Macron, êtes-vous de notre côté ?' est claire, nette. Elle ne permet pas d'échappatoire. Si la réponse est 'oui', il va falloir agir", explique Danielle Sportiello.

Ne plus tolérer le harcèlement

Face à cet appel, le président est-il obligé d'agir ? "Je pense que oui car, au-delà des violences du harcèlement sexuel, il y a les violences faites aux femmes tout court. On a tous entendu aujourd'hui cet appel poignant de la mère d'Alexia, la joggeuse assassinée. Elle a dit aux femmes : 'Continuez à courir au nom de la liberté des femmes de vivre.' (...) Le président Macron ne peut être en reste. Surtout lui qui a vanté l'avènement d'un nouveau monde. Dans ce nouveau monde, le harcèlement sexuel ne doit pas être toléré", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Harcèlement au travail, image d\'illustration.
Harcèlement au travail, image d'illustration. (MAXPPP)