VIDEO. Pour Jean-Paul Delevoye, le vivier de la société civile pour les législatives comprend les élus locaux

Jean-Paul Delevoye a précisé lundi sur franceinfo les contours de la société civile dans laquelle le mouvement En Marche ! souhaite puiser au moins la moitié de ses candidats aux législatives. 

RADIO FRANCE / FRANCEINFO

Jean-Paul Delevoye, à la tête de la commission nationale d'investiture d'En Marche ! a précisé lundi 8 mai, sur franceinfo, les contours de la société civile sur laquelle le mouvement du président élu, Emmanuel Macron, veut s'appuyer pour ses candidatures aux législatives.

>>> Carte : découvrez les résultats de la présidentielle dans votre commune

Pour l'ex-président du Conseil économique, social et environnemental (CESR), l'objectif du mouvement En Marche ! de "50% de parité a été fixé dès le départ" et il va "être respecté". La seconde ambition pour "les premières législatives" des 11 et 18 juin prochains, c'est "50% de la société civile" et notamment "des maires, des conseillers départementaux, des conseillers régionaux". Pour Jean-Paul Delevoye, être issu de la société civile ne signifie pas être sans mandat électif. Il s'agit aussi d'"engagement" dit-il. Des maires sont parfois "agriculteur ou chef d'entreprise". Il ne faut pas se priver de "cette vitalité de la vie démocratique", a souligné Jean-Paul Delevoye. 

Jean-Paul Delevoye, président de la commission nationale d\'investiture d\'En Marche !, souhaite au moins 50% de candidats aux législatives issus de la société civile pour son mouvement.
Jean-Paul Delevoye, président de la commission nationale d'investiture d'En Marche !, souhaite au moins 50% de candidats aux législatives issus de la société civile pour son mouvement. (MAXPPP)